×

Le Festival Digit’ Justice Fiscale. Les vidéos

18 mai 2020

Confinement oblige, le Justice Fiscale Tour, qui devait sillonner les routes de Bruxelles et de Wallonie, a été adapté et digitalisé. Il est devenu le Festival Digit’ Justice fiscale.

Du 11 au 20 mai, dans le cadre de la campagne « Les multinationales doivent payer leur juste part », ce festival en ligne a proposé plusieurs rendez-vous participatifs : conférences live, concert, minutes culturelles, assemblée citoyenne, etc. et a accueilli une multitude d’invité.e.s de qualité tels que Monique Pinçon-Charlot Charlot, James Galbraith, Paolo Woods. Un débat politique sur la justice fiscale justice fiscale
Justice fiscale
Justice Fiscale
comme levier pour sortir de la crise s’est même déroulé le vendredi 15 mai avec les chef.fe·s de groupes politiques francophones à la Chambre.

Vous avez raté ces rendez-vous ? Pas de soucis, nous avons tout enregistré en vidéo.

Les vidéos

Le résumé

C’était le Festival Digit’ Justice fiscale

Stéphanie Triest, CNCD-11.11.11
https://youtu.be/mwe3VMluH3M

Les vidéos en intégralité

Webinaire. Les ravages sociaux de l’évasion fiscale : les soins de santé. Festival Digit’ Justice Fiscale

CNCD-11.11.11
https://youtu.be/Cj_S4mMEBhs

Injustice fiscale et explosion des inégalités, est ce inévitable ? Festival Digit’ Justice fiscale

CNCD-11.11.11
https://youtu.be/IxhKuHHPTsc

Concert acoustique de David du groupe Chicos Y Mendez. Festival Digit’ Justice Fiscale

CNCD-11.11.11
https://youtu.be/XuwfYEKSRyM

Une économie « post corona » qui portera le poids du changement ? Festival Digit’ Justice fiscale

CNCD-11.11.11
https://youtu.be/SyEe5di4LxE

Webinaire. Le Sud dans l’oeil du cyclone. Festival Digit’ Justice fiscale

CNCD-11.11.11
https://youtu.be/8EowoTEjzVk

Festival Digit’ Justice fiscale. Le débat politique.

CNCD-11.11.11
https://youtu.be/sP8hRkvtxQ0

Les organisations de l’évasion fiscale. Festival Digit’Justice fiscale

CNCD-11.11.11
https://youtu.be/WZ3mhPrdEjk

Les vidéos sont en cours d’édition et de publication.

Injustice fiscale : le coronavirus, une crise qui lève le voile.

Ces dernières années, les bénéfices des plus grandes entreprises du monde ont plus que triplé en termes réels, passant de 2 000 milliards de dollars en 1980 à 7 200 milliards de dollars en 2013. Alors que leurs profits augmentent, les impôts sur les bénéfices des multinationales n’arrêtent pas de baisser. Si le mouvement se poursuit au même rythme, le taux d’imposition moyen au niveau mondial devrait atteindre 0% en 2052. Enfin, 40% des profits des multinationales se retrouvent déclarés dans des paradis fiscaux.

Le système fiscal actuel est obsolète et profite aux multinationales. Rien qu’en Belgique, le montant de l’évasion fiscale est estimé à 34 milliards €. Dans le monde, on estime qu’elle se situe autour de 600 milliards de dollars par an, dont 200 milliards rien que pour les pays du Sud.

Cette évasion fiscale constitue une perte sèche pour les Etats pour financer les services publics, dont les soins de santé. Les populations du Sud et les femmes sont les plus durement touchées par ce manque à gagner.

Si la priorité à court terme est de juguler la pandémie, le défi consiste à se mettre simultanément en ordre de marche pour répondre à moyen terme aux crises globales qu’elle révèle. Autant de mesures qui sont nécessaires non seulement pour éradiquer le Covid-19 Covid-19
Coronavirus
covid-19
coronavirus
, mais aussi pour opérer la transition qui permettrait de répondre aux crises environnementale, sociale, économique et démocratique que la pandémie exacerbe.

Les solutions politiques doivent permettre aux multinationales de payer leur juste part et donc de participer à l’effort collectif pour construire une société plus résiliente et solidaire et non de revenir aux politiques contre-productives d’austérité et de course à la compétitivité.

Le Justice Fiscale Tour devient Festival Digit’ Justice Fiscale

A l’automne 2019, notre sondage sur la justice fiscale a montré que la population est bien conscience de l’injustice du système fiscal, mais aussi que les solutions que nous portons pour la contrer ne sont pas encore assez connues. C’est pourquoi nous avions décidé d’aller à la rencontre des citoyens.
Comment ? Au travers du Justice fiscale Tour. Pendant près de 6 mois, le CNCD-11.11.11 et ses partenaires devaient sillonner Bruxelles et la Wallonie pour faire connaître la taxation unitaire des multinationales et le taux d’imposition minimum, nos deux principales revendications qui sont actuellement débattues à l’OCDE. Une caravane devait s’arrêter sur les marchés au printemps dans 18 villes. Des festivals de rencontres, débats et performances culturelles devaient suivre.

Mais tout cela c’étant avant la pandémie du COVID-19.

Le Justice Fiscale Tour initialement prévu a donc été annulé pour devenir le Festival Digit’ Justice fiscale, un festival engagé, solidaire, critique avec plusieurs rendez-vous participatifs on line : conférences live, débats politiques, concert, minutes culturelles, assemblée citoyenne, etc.