×

Stephane Compère

  • Stephane Compère
Stephane Compère
Chargé de Programmes-Amérique Latine et Afrique de l’Ouest au CNCD-11.11.11
stephane.compere@cncd.be

Boulevard Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles

+32 (0) 2 250 12 48
Envoyer un message

* Champs obligatoires

Articles de cet·te auteur·e

Que pense la société civile de l'accord de paix en Colombie ?

Que pense la société civile de l’accord de paix en Colombie ?

Les rebondissements s’enchainent en Colombie : fin de 4 ans de négociations entre le gouvernement colombien et la guérilla des FARC ; signature finale de l’accord de paix le 24 août ; rejet par referendum de l’accord par la population colombienne le 2 (...)


  • Stephane Compère

    31 octobre 2016
  • Lire
Vers un TTIP mexicain ?

Vers un TTIP mexicain ?

Seize ans après son entrée en vigueur, le traité de libre-échange entre l’UE et le Mexique (TLCUEM , sigles en espagnol) va-t-il subir un lifting du style TTIP/CETA ? Dans un contexte mondial de négociation d’accords de commerce tous azimuts, le (...)


  • Stephane Compère

    28 juillet 2016
  • Lire
La loi sur l'agriculture familiale au Pérou est en marche

La loi sur l’agriculture familiale au Pérou est en marche

C’est une avancée indéniable et une belle leçon de plaidoyer politique menée par les organisations paysannes et des ONG, soutenues par l’Opération 11.11.11. Le 7 octobre dernier, le Congrès péruvien a adopté une loi pour la promotion de l’agriculture (...)


  • Stephane Compère

    12 novembre 2015
  • Lire
Sommet UE-Celac, Santiago de Chile 2013

Sommet UE/CELAC : le commerce, seule priorité de l’Europe ?

Le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE et de la Communauté des Etats d’Amérique latine et des Caraïbes (UE-CELAC) se tient à Bruxelles ces 10 et 11 juin. Le respect des droits humains et le développement durable doivent-ils être (...)


  • Stephane Compère

    9 juin 2015
  • Lire
Au Pérou, la transition agroécologique a commencé...

Au Pérou, la transition agroécologique a commencé...

Au Pérou, l’agriculture familiale fournit 70 % des aliments consommés par la population des villes, mais, paradoxalement, les paysans continuent à souffrir de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire. C’est dans le Nord du Pérou, dans la zone andine (...)


  • Stephane Compère

    22 octobre 2014
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter