×

Loi climat : il reste une semaine aux parlementaires pour agir

24 août 2019

Le MR, le CD&V et l’Open VLD ont refusé ce mardi 19 mars la révision de l’article 7bis de la Constitution, qui aurait facilité l’adoption d’une loi spéciale sur le climat. Le MR a dit préférer l’option d’un accord de coopération. Pour le CNCD-11.11.11, ce n’est pas une solution. En effet, il a fallu 10 ans pour conclure le dernier accord de coopération climat, entre 2008 et 2018, sur la répartition de l’effort climatique à l’horizon 2020.
Nous demandons aux partis politiques de prendre leurs responsabilités et d’adopter maintenant une loi climat avec un objectif de 55% de réduction d’émissions de CO2 inscrit dans le texte. C’est la seule solution pour sortir de l’immobilisme climatique.

Le CNCD-11.11.11 se joint à la Coalition Climat pour appeler les mandataires politiques à agir.

« Il reste une semaine au MR et à ses partenaires gouvernementaux pour changer d’avis ou démontrer qu’ils disposent de solutions à la hauteur de l’enjeu. Le sondage publié ce 19 mars démontre que la population belge attend majoritairement une loi climat et ce, dans toutes les communautés du pays. Il ne s’agit donc pas d’une question communautaire.

L’argument du MR selon lequel la récente résolution parlementaire suffirait à définir l’ambition de notre pays ne tient pas. Une résolution n’a aucune valeur contraignante et tombe en désuétude dès la fin de la législature.

Il est maintenant essentiel d’avancer et de le faire sur des bases qui ne puissent plus être remises en causes à l’avenir. A nos yeux, la Loi spéciale reste le meilleur véhicule pour y arriver.

La balle est donc dans le camp des libéraux et du CD&V pour démontrer qu’ils sont capables de proposer autre chose que ce qui n’a jamais fonctionné jusqu’ici, à commencer par les accords de coopération », selon Nicolas Van Nuffel, Président de la Coalition Climat.

Tags: Climat

Parlons climat à l’école



Découvrez notre mallette d'outils pédagogiques
]

Lire aussi

Quels droits pour les personnes migrantes de l'environnement ?

Quels droits pour les personnes migrantes de l’environnement ?

Depuis toujours, les femmes et les hommes migrent suite aux effets néfastes des facteurs de l’environnement sur leurs conditions de vie afin de se protéger et d’accéder à un avenir meilleur. Cependant, toute préhistorique soit elle, la migration occupe (...)


  • Cécile Vanderstappen

    10 juillet 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter