×

Pérou

Le travail décent : la création d’emplois décents, les droits au travail, la protection sociale et le dialogue social


Quatre partenaires promeuvent le droit à la protection sociale, au bénéfice potentiel de près de 21.505.890 personnes, spécialement les femmes et les jeunes au Pérou. La CSP (syndicat, Confederación Sindical de Trabajadores del Perú), concentre ses actions sur des propositions de lois en faveur de travailleurs/euses informel/les de la rue, la formation professionnelle et des bourses d’emplois. Le JOC (Juventud Obrera Católica del Perú), revendique des dispositions légales en faveur de la jeunesse sur le thème de la protection sociale et santé, en économie solidaire, ainsi que la ratification de la Convention 189 (travail domestique). Le GRESP (Grupo Red de Economia Solidaria), propose des lois en Ecosol, en protection sociale et santé en combinaison avec la mise sur pied d’un Observatoire de la protection sociale. Des sensibilisations préparent ce travail politique. L’ANP (Asociación Nacional de Periodistas) mène des actions politiques en protection sociale, Ecosol, et concernant la Loi du travail. L’ANP apporte une expertise spécifique en matière d’accès aux médias, non seulement au Pérou, mais également sur un plan continental.

Pays Pérou
organisation We Social Movements (WSM) We Social Movements (WSM)
Partenaires locaux Confederación Sindical de Trabajadores del Perú, Juventud Obrera Católica del Perú, Grupo Red de Economia Solidaria, Asociación Nacional de Periodistas.
Durée 2017 > 2021
Mots-clés Travail décent, Justice sociale, inégalités, Protection sociale