×

#EnergyCharterTreaty

La transition énergétique menacée

9 décembre 2019

Ce 9 décembre, 278 groupes de la société civile et syndicats ont publié une lettre ouverte sur le Traité de la Charte de l’énergie (TCE), un accord international peu connu mais extrêmement dangereux qui pourrait compromettre la transition énergétique.

Comme l’explique la lettre ouverte [disponible en plusieurs langues dont le français], le Traité de la Charte de l’énergie (TCE) est incompatible avec la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat, des politiques de transition justes élaborées avec les travailleurs et leurs syndicats et d’autres mesures de politique publique nécessaires. Le TCE a été et sera de plus en plus utilisé par les entreprises de combustibles fossiles et d’énergie nucléaire pour contester les décisions du gouvernement d’éliminer progressivement ces énergies. Elle peut également constituer un obstacle à la priorité accordée aux investissements dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, à la mise sous contrôle public de la production d’énergie et à l’adoption de mesures visant à mettre fin à la pauvreté énergétique. Dans sa forme actuelle, le TCE est dépassé et constitue une menace pour l’intérêt public.

La lettre invite donc les gouvernements et les parlements des pays signataires du TCE à veiller à ce que le TCE ne puisse plus compromettre les actions visant à éviter la dégradation du climat, protéger l’environnement et rendre l’énergie abordable pour tous. Elle appelle également à l’arrêt immédiat de l’expansion géographique du TCE à un plus grand nombre d’États signataires dans le Sud global.

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter