×

Point-Sud

Investir l’argent public dans les paradis fiscaux pour aider les pauvres ?

Antonio Gambini Antonio Gambini 13 mai 2011

POINT SUD, les études du CNCD-11.11.11 // n°1

Investir l'argent public dans les paradis fiscaux pour aider les pauvres ?

Introduction

Le sujet qui nous occupe se situe au croisement de deux phénomènes en expansion dans le système économique mondial.

Premièrement les flux illicites de capitaux et le rôle crucial que jouent les paradis fiscaux dans l’ensemble des circuits de création et de mouvement de ces capitaux.

Deuxièmement celui du financement, par des institutions publiques (nationales, européennes et multilatérales), pourvues d’un mandat de « développement », d’activités économiques privées dans les pays en développement.

L’objet de cette étude est de démontrer qu’en injectant de l’argent public dans l’activité économique privée des pays du Sud selon des modalités inspirées des pires pratiques des grands opérateurs privés, ces institutions publiques participent activement à un système de pillage organisé des ressources et des revenus des pays les plus pauvres de la planète et de leurs habitants.

Sommaire

1/ les flux illicites de capitaux : les paradis fiscaux survivent à l’attaque du G20 et de l’OCDE

2/ le financement de l’activité économique privée dans les pays pauvres par les institutions financières publiques de développement

3/ les investissements des institutions publiques de développement dans les
paradis fiscaux

4/ pourquoi ces investissements dans les paradis fiscaux sont-ils problématiques ?

5/ des réponses politiques largement insuffisantes

6/ conclusion : soutenir le développement ou l’évasion fiscale ?

7/ lectures conseillées

Inscrivez-vous à notre Newsletter