×

Action

Ceci n’est pas un poisson d’avril !

24 août 2019

Le vendredi 1er avril, 17 000 poissons ont été « déversés » dans le Luxembourg belge.

Le vendredi 1er avril, quelque 17 000 poissons ont été déversés dans la province du Luxembourg belge. A l’initiative du CNCD-11.11.11, 14 associations du Luxembourg belge se sont groupées pour attirer l’attention du public sur les conséquences de la pêche industrielle intensive privant les plus pauvres dans les pays du Sud de leurs ressources vitales.

La Meuse (éd.Luxembourg) . La Meuse (éd.Luxembourg)

Un poisson en carton intitulé « Ceci n’est pas un poisson d’avril » présentait un côté face ludique, coloré, sympa, qui donnait envie de le coller dans le dos du voisin, comme le veut la tradition.
Le côté pile invitait à découvrir le film « Une pêche d’enfer » de Vincent Bruno, sur www.cncd.be/poissondavril, en boucle sur TV Lux (www.tvlux.be) ou lors de différentes projections dans la région.

Cette action s’inscrivait dans le cadre de la Semaine de la Solidarité internationale.

Lien

Partenaires associés à cette action : Alvéole Théâtre, Annoncer la Couleur, CAGL, CDR, CEPPST, Colupa, Entraide et Fraternité, FGTB, Les Tournesols, Magasins du Monde Oxfam , MOC Luxembourg, Produits et Marchés de Pays, TV Lux, CNCD-11.11.11 Luxembourg belge

Lire aussi

Rajagopal P.V. 8 000 kilomètres à pied pour la justice
Un homme, une cause

Rajagopal P.V. 8 000 kilomètres à pied pour la justice

Rajagopal P.V. est un leader non-violent indien. Ses marches de protestation ont déjà mobilisé des milliers de paysans sans terre. Il prépare pour octobre prochain une marche mondiale pour la justice et la paix qui partira de Delhi pour rejoindre (...)


  • Jean-François Pollet

    22 août 2019
  • Lire
Joseph Rahall, la tête de Green Scenery (pays vert), organisation de défense de l'environnement et des droits de l'homme, sillonne régulièrement les vingt-quatre villages de la région de Malen pour rappeler aux paysans leurs droits à la terre.
Un homme, une cause

Joseph Rahall : rendre leur terre aux Sierra Léonais

Dix ans de guerre ont fait basculer la Sierra Leone dans la pauvreté. Aujourd’hui, ce petit Etat situé à l’ouest de l’Afrique est victime d’accaparements de terres par des firmes étrangères. Avec l’association Green Scenery, l’agronome et journaliste (...)


  • Jean-François Pollet

    5 août 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter