×

WAPA International

WAPA (War-Affected People’s Association) récolte des fonds afin de soutenir des petites associations locales qui luttent pour la réinsertion des victimes de guerre (ex-enfants soldats, veuves de guerre, orphelins, déplacés internes, ...) dans des pays post-conflit à travers le monde et de renforcer ainsi les capacités locales. De plus, WAPA mène des campagnes afin de sensibiliser le public à la problématique des enfants soldats et à l’importance de leur réinsertion.

WAPA est active en Ouganda et au Sri Lanka, deux pays touchés par plus de 20 ans de guerre civile et qui ont connu un recrutement massif d’enfants soldats dans les rangs des milices armées. Premier projet, l’Ouganda : 20 années de guerre civile et 30.000 à 60.000 enfants soldats recrutés de force par les rebelles de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA). Dix ans après le conflit, il est frappant de constater sur le terrain que les ex-enfants soldats et leurs enfants sont encore et toujours stigmatisés. Peu ou pas scolarisés pendant leur détention, on leur refuse entre autre un emploi.

Depuis début 2017, nous nous sommes lancées dans un second partenariat au Sri Lanka, pays qui a connu trois décennies (1986 – 2006) de guerre opposant les Tigres Tamouls (LTTE) et les forces gouvernementales. Suite à cette guerre, plus de 40.000 femmes ont été identifiées comme WHH’s (femmes devenues cheffes de famille). Elles sont veuves, femmes abandonnées, ex-(enfants) combattantes, femmes dont le mari a disparu ou est handicapé de guerre, déplacées internes.

Les civils, enfants et adultes, sont systématiquement les premières victimes d’une guerre. WAPA entend leur venir en aide quelle que soit leur culture, leur origine ethnique ou leur confession. WAPA œuvre pour réduire la pauvreté et les souffrances en rendant la dignité humaine après la guerre afin de promouvoir la réconciliation et la paix. WAPA estime que les projets doivent émaner de la population locale pour la population locale.

WAPA (War-Affected People’s Association) récolte des fonds afin de soutenir des petites associations locales qui luttent pour la réinsertion des victimes de guerre (ex-enfants soldats, veuves de guerre, orphelins, déplacés internes, ...) dans des pays post-conflit à travers le monde et de renforcer ainsi les capacités locales. De plus, WAPA mène des campagnes afin de sensibiliser le public à la problématique des enfants soldats et à l’importance de leur réinsertion.

WAPA est active en Ouganda et au Sri Lanka, deux pays touchés par plus de 20 ans de guerre civile et qui ont connu un recrutement massif d’enfants soldats dans les rangs des milices armées. Premier projet, l’Ouganda : 20 années de guerre civile et 30.000 à 60.000 enfants soldats recrutés de force par les rebelles de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA). Dix ans après le conflit, il est frappant de constater sur le terrain que les ex-enfants soldats et leurs enfants sont encore et toujours stigmatisés. Peu ou pas scolarisés pendant leur détention, on leur refuse entre autre un emploi.

Depuis début 2017, nous nous sommes lancées dans un second partenariat au Sri Lanka, pays qui a connu trois décennies (1986 – 2006) de guerre opposant les Tigres Tamouls (LTTE) et les forces gouvernementales. Suite à cette guerre, plus de 40.000 femmes ont été identifiées comme WHH’s (femmes devenues cheffes de famille). Elles sont veuves, femmes abandonnées, ex-(enfants) combattantes, femmes dont le mari a disparu ou est handicapé de guerre, déplacées internes.

Les civils, enfants et adultes, sont systématiquement les premières victimes d’une guerre. WAPA entend leur venir en aide quelle que soit leur culture, leur origine ethnique ou leur confession. WAPA œuvre pour réduire la pauvreté et les souffrances en rendant la dignité humaine après la guerre afin de promouvoir la réconciliation et la paix. WAPA estime que les projets doivent émaner de la population locale pour la population locale.

Avenue Napoléon 22, 1420 Braine-l'Alleud
0476 370 349
wapa@wapainternational.org
wapainternational.org