×

FORSC - Forum pour le renforcement de la société civile

Le Forum pour le Renforcement de la société civile, FORSC, est une organisation burundaise créée pour donner plus de force aux revendications communes des associations de la société civile.

Avant sa création, dans le contexte d’un processus de paix difficile, les initiatives observées ici et là de vouloir mener des actions communes avaient toujours buté sur le manque de cohésion et de complémentarité des initiatives individuelles.

La mise en place du FORSC, en 2002, a permis de susciter l’intérêt des membres de la société civile burundaise pour le travail concerté. Le Forum a œuvré à mener un diagnostic du contexte social, économique, politique et sécuritaire au Burundi afin d’aboutir à une même vision et identifier des actions communes à mener.

Depuis sa création, le FORSC est largement reconnu comme la principale plateforme de la société civile. Et pour cause, il est composé d’organisations des femmes, des jeunes, des défenseurs des droits humains, d’activistes intervenant dans le domaine de la bonne gouvernance, de groupements communautaires à la base, de juristes, de syndicats, de médias, de journalistes et autres intervenants dans divers domaines de la vie du pays.

Au cours des cinq dernières années, le FORSC a fréquemment assuré le leadership des actions de plaidoyer visant les instances de prise de décision sur le plan national. Sans prétendre être exhaustif, il s’agit notamment de :

  • La Campagne « Justice pour Ernest Manirumva »
  • La mise en place de la commission nationale indépendante des droits de l’homme(CNIDH)
  • La Campagne « Nous pouvons vaincre les violences faites aux femmes »
  • La mise en place des mécanismes de justice transitionnelle
  • La loi sur la presse
  • L’examen périodique universel
  • Rapport alternatif au Comité contre la torture
  • La loi sur la CNTB
  • La Campagne « Ne touchez pas au Consensus d’Arusha » concernant la révision unilatérale de la Constitution
  • La Campagne « Halte au troisième mandat »

Sur le plan institutionnel, le FORSC tire sa force dans la confiance que lui témoignent les citoyens et les partenaires. La plus grande force du FORSC est qu’il travaille en synergie avec d’autres organisations de la société civile au niveau national, régional et international.

Malgré sa suspension en novembre 2015 puis sa radiation en octobre 2016, le FORSC a continué ses prestations, consistant principalement en l’observation de la situation des droits économiques, sociaux et culturels, la gouvernance, le discours de la haine ainsi que la situation des personnes déplacées internes. Le FORSC coordonne également la coalition nationale des défenseurs des droits humains. La gestion de l’organisation est assurée par un comité de coordination de 5 personnes qui se consultent régulièrement ainsi qu’une équipe technique de 5 personnes qui gèrent les activités de l’association au quotidien.

Inscrivez-vous à notre Newsletter