Le TTIP harmonisera vers le bas les normes européennes et américaines

Il est urgent de construire enfin une Europe sociale, une Europe qui lutte contre l’évasion fiscale et les changements climatiques. Le TTIP serait un obstacle à ce projet européen, puisqu’il harmoniserait les normes américaines et européennes vers le bas.

Le TTIP harmonisera vers le bas les normes européennes et américaines

Comme le souligne Pierre Defraigne, ancien chef de cabinet du Commissaire européen au commerce Pascal Lamy puis numéro 2 de la Direction au commerce de la Commission européenne, « l’Europe se perdra à courir deux lièvres à la fois : entre affirmation d’une identité européenne et dilution dans l’espace atlantique va se jouer l’avenir de l’identité européenne ». En d’autres termes, entre le TTIP et l’approfondissement de la construction européenne, il faut choisir. Or, pour sortir de la crise, l’Union européenne a bien plus besoin de profondes réformes politiques, économiques et sociales que d’un marché transatlantique qualifié par Hillary Clinton d’« OTAN économique ». Plutôt que d’œuvrer à un grand marché transatlantique, l’Europe pourrait promouvoir un salaire minimum européen, une harmonisation de l’impôt des sociétés, une taxe sur les transactions financières ou une politique commerciale réellement au service du développement.