×

Finie l’impunité sur l’exploitation des ressources

Après des années de procès, la population équatorienne victime des dégâts de l’exploitation du pétrole sera enfin dédommagée. Le 4 janvier 2012, Chevron-Texaco a finalement été condamné pour ses négligences et son non-respect des populations locales et de leur environnement.

Comme le montre le dernier documentaire du CNCD-11.11.11, La malédiction des ressources, réalisé dans le cadre de la campagne pour la Justice climatique, ces populations non seulement ne bénéficient pas de l’exploitation des ressources, mais paient aussi de leur santé cette exploitation. Nombreux sont les cas de cancer dans cette région dont les sols et l’eau sont contaminés de substances toxiques.

« Ce jugement est une belle victoire pour les populations indigènes équatoriennes affectées par les pollutions de l’exploitation pétrolière  », souligne Véronique Rigot, chargée de plaidoyer Environnement & Développement. « L’argent ne ramènera certes aucune vie perdue et il ne réparera pas l’entièreté des dommages environnementaux. La bataille juridique a par ailleurs été très longue. Mais cette victoire met un terme à l’impunité environnementale et démontre qu’il faut continuer d’appuyer l’accès à la justice en matière environnementale et plaider pour l’établissement d’un tribunal international de l’environnement. »

Pour le CNCD-11.11.11, ce procès doit faire jurisprudence et les multinationales doivent savoir qu’elles ne peuvent exploiter les ressources en toute impunité.

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter